Saverne : Fin poétique d'un semestre

J'aime trop les arbres !
Il y a une semaine je suis allé à Saverne, une ville qui se situe dans les Vosges près de la limite entre l'Alsace et la Lorraine, une demi-heure de Strasbourg par train. J'avais entendu dans mes cours que Saverne avait la plus grande vue d'Alsace et que des nombreux gens tout au long de l'histoire ont remarqué en descendant le col de Saverne la beauté de toute la région. On dit que Louis XIV a écrié « quel beau jardin ! » dès qu'il l'a vu.

Je me sentais bien comfortable à Saverne, car d'abord il y avait de l'élévation en ville, les rues inclinées avec de personnalité. (Planéité est ennuyante.) En plus, j'étais entouré par les montagnes, les montagnes boisées - pas exactement comme chez moi, mais assez proche !

le Château de Rohan
Alors, après avoir visité le beau musée dans le Château de Rohan et des autres endroits de ville, j'ai demandé à l'office de tourisme comment trouver cette vue. La dame m'a donné des directions assez simples - de suivre une rue, de continuer sous un pont, de monter la colline et de prendre un sentier de randonnée montant au travers un forêt, enfin achevant le grand Château du Haut-Barr.

J'ai suivi les directions sans problème et c'était une jolie promenade, voyant des belles maisons sur la colline. Pourtant, j'ai réalisé que le soleil était bien en train de coucher, et lorsque j'ai achevé le forêt, j'ai lu une signe qui a dit « Château : 30 mn. » Très vite, j'ai commencé de randonner. À la fin, j'ai pris vingt minutes de completer le sentier. Au château, j'ai montée une des énormes pierres à l'intérieur des murs, et voilà ce que j'ai vu :

À l'ouest, la crepuscule au-dessus de la Lorraine :


À l'est, les lumières des villes et des villages du Bas-Rhin (dans ce photo avec une affleurement du château) :


Pas nécessaire de dire que c'est impossible de répliquer cette expérience avec des photos ou une description simple. Toutefois, je peux décrire mes sentiments au moment : J'ai senti que la vue représentait la fin parfaite de mon semestre à Strasbourg et en Europe. C'était la fin du jour comme la fin de mes études, et comme je suis capable de repenser à toutes mes expériences, j'étais capable de regarder toute l'Alsace, étincelante et étalée devant moi. Bien que j'aie passé une semaine en plus à Strasbourg et c'est seulement aujourd'hui que je suis parti de la région définitivement, d'aller à Saverne était une note parfaite de conclusion poétique. À la prochaine, Alsace.

une tour du Château du Haut-Barr, avec les drapeaux de la France, de l'Alsace et de Saverne
a tower of the Château du Haut-Barr, with the flags of France, Alsace and Saverne
Saverne: Poetic End to a Semester

like Ketchikan without ocean!
A week ago I went to Saverne, a town situated in the Vosges near the divide between Alsace and Lorraine, a half-hour from Strasbourg by train. I had heard in my courses that Saverne had the greatest view of Alsace and that many people throughout history while descending the pass at Saverne had remarked on the beauty of the whole region. They say that Louis XIV exclaimed "what a beautiful garden!" as soon as he saw it.

I felt quite comfortable in Saverne, as first of all there was elevation in the town, the roads inclined with personality. (Levelness is boring.) In addition, I was surrounded by mountains, forested mountains - not exactly like at home, but close enough!

the Château de Rohan at night
Well, after having visited the lovely museum in the Château de Rohan and some other places in the town, I asked at the tourism office how to find this view. The lady gave me some simple enough directions - to follow a road, continue under a bridge, climb the hill and take an uphill hiking trail through a forest, finally reaching the grand Château du Haut-Barr.


I followed the directions without problem and it was a lovely walk, seeing beautiful houses on the hill. However, I realized that the sun was well on its way to setting, and when I reached the forest, I read a sign that said "Château : 30 mn." I began to hike very quickly. In the end, I took twenty minutes to complete the trail. At the castle, I climbed one of the enormous stones inside the walls, and here's what I saw:

To the west, the sunset over Lorraine:


To the east, the lights of the towns and villages of the Bas-Rhin (here mostly the lights of Saverne):


Unnecessary to say, it's impossible to replicate this experience with photos or a simple description. However, I can describe my feelings at that moment: I felt that the view represented the perfect end to my semester in Strasbourg and in Europe. It was the end of the day like the end of my studies, and like I'm able to look back on all my experiences, I was able to look out on all of Alsace, sparkling and laid out before me. Although I spent another week in Strasbourg and it's only today that I left the region for good, going to Saverne was a perfect note of poetic conclusion. Until next time, Alsace.

Comments

  1. YAY! What a beautiful and amazing journey for you! I am so glad that you had this experience! I love you SO much, and I can't wait for us to have adventures together! See you in a few days!

    ReplyDelete

Post a Comment

Thank you for your comment!